mercredi, 20 février 2008

Braine-le-Comte - Ecaussinnes

 

PREMIERE ETAPE (23 kilomètres)
 
Pour cette première étape, vous allez suivre le tracé de deux anciennes voies ferrées. D'abord, l'ancienne voie du tram qui reliait Braine-le-Comte à Virginal et qui va vous amener à Hennuyères, ensuite l'ancienne voie ferrée n° 106 qui va vous amener de Ronquières à  Ecaussinnes.

Vous partez la Grand-Place de Braine-le-Comte.

 

 

placebraine

 

Dans le fond de la place à droite se  trouve l'Hôtel d'Aremberg. Bâtiment bâti au XVIème siècle, propriété du duc d'Aremberg, il servit ensuite d'hôtel de ville. Il abrite actuellement les services culturels de la ville.

A sa gauche se trouve l'hôtel de ville actuel. Dans le pavillon devant l'hôtel de ville se trouve la toute nouvelle maison du tourisme, ancien syndicat d'initiative entièrement relooké.

Autre particularité de la Grand-Place, le kiosque.

 

kiosque

Vous tournez à droite et arrivez ensuite devant l'église et le couvent des Dominicains.

couventdesdominicains

Il s'agit de l'ancien monastère des dominicains fondé en 1612. Vous prenez la petite rue à gauche, la rue des Dominicains. Au bout de la rue, vous traversez la rue de la Station et continuez tout droit dans la rue des Patiniers.

Puis, tout de suite à droite, vous prenez la ruelle Larcée.
Ne la ratez pas, on dirait une entrée de garage mais il y a bien la plaque de rue qui l'indique.
 

 

101_1125
 
En descendant la ruelle, si vous vous permettez un regard indiscret dans les jardins sur la gauche, vous pourrez remarquer des vestiges des anciens remparts qui ceinturaient la ville à partir du XIIème siècle.
 
101_1127

En sortant de la ruelle, vous tournez à droite et remontez la rue Henri Neuman.
De l'autre côté de la rue se trouvent quelques maisons de style art nouveau.

rueneuman

En haut de la rue H Neuman, vous tournez à gauche dans la rue de la Station, unique rue à vocation commerçante de la ville. Vous vous dirigez vers la gare.

Vous méritez une petite pause. Allez acheter une glace chez Gelato & Vino et asseyez-vous à proximité des Ecolières pour la déguster.

écolières

Vous arrivez ensuite à la gare.
Devant la gare, un voyageur éternellement pressé.

voyageurpressé

Et voici la gare.
gare1

Saviez-vous que le bâtiment de gare de Braine-le-Comte, construit en 1841, est le plus ancien de Belgique, voire d'Europe continentale. Sa physionomie a peu changé depuis lors, si ce n'est l'arrondi de la façade au dessus de l'entrée qui a disparu ainsi que la verrière sur les quais.

Vous continuez tout droit et remontez la rue du 11 novembre en direction de l'ancien château d'eau recouvert de lierre.

100_0414

Vous prenez la deuxième rue à gauche,
100_1193la rue des Frères Dulait, en direction du parc à conteneur.
Avant le pont, le contraste est saisissant entre le nouveau quartier récemment construit sur votre droite et les anciennes verreries sur votre gauche.

Après le pont , vous longez par la droite les anciens ateliers de Braine et Thiriau (ABT), fabrique et atelier de locomotives. Ces chancres industriels dénaturent maleureusement le paysage brainois.
Arrivé au rond point,
100_0156vous tournez à gauche. 
Vous passez entre
 le parc à conteneur et ABT. Vous continuez tout droit dans le chemin du chevauchoire de Binche et, après un virage à gauche,
100_0508vous empruntez le sentier Saint-Roch, situé sur votre droite après le bloc des trois maisons.

100_0509Le sentier longe des jardins, un mur servant de retenue des terres du plateau de la gare, un ruisseau (deux mètres en contrebas) et enfin une prairie 

.

Vous passez ensuite entre deux autres friches industrielles : une ancienne papeterie ,à droite, en cours de reconversion en logements et d'anciens ateliers métalliques, à gauche, qui devraient être rasés pour laisser la place à un parking.

C'est un peu cela la région du Centre : la présence de chancres industriels à proximité d'une nature plus bucolique.

Vous continuez tout droit, passez entre les murs des jardins des habitations et débouchez dans le chemin de Feluy avec, face à vous, les étangs Martel, le rendez-vous des pêcheurs du week-end.

étangsmartel

Il s'agit d'un étang de 50 ares où l'on peut y pêcher tous les jours anguilles, brochets, carpes, gardons, perches, tanches et truites.
Vous tournez à gauche vers le rond-point. Au rond-point, vous tournez à droite dans l'avenue du Marouset
. Vous passez devant le portique roumain, offert par la ville de Vadu-Izei, avec laquelle est jumelée Braine-le-Comte.

portiqueroumain

Vous longez les étangs Martel et, au panneau de sortie d'agglomération débute la voie du tram. Il s'agit du chemin qui part vers la  droite.

voiedutram1

La première partie de la voie du tram monte jusqu'au bois de la Houssière. Il se nomme, à juste titre, "sentier de la voie du tram "et est balisé comme chemin de grande randonnée.

voiedutram

Le sentier de la voie du tram fait une brève incursion dans le bois de la Houssière
avant de ressortir au niveau du carrefour "TORINE" 

100_0511

Le café Torine, au centre de la photo, est bien connu dans la région. C'est le lieu de rendez-vous des randonneurs qui se préparent à arpenter les nombreux chemins de randonnée du Bois de la Houssière.

Ce massif forestier, unique dans le région, vaut résolument le détour.

Après avoir traversé la chaussée, longez le café Torine et prenez le chemin à gauche, la drève du chasseur.

 

drèvedeschasseurs1

Puis, une centaine de mètres après être entré dans le bois,
reprenez le chemin de la voie du tram à gauche .

100_0835

C'est à cet endroit que débute le parcours  santé, récemment rénové.

100_0836

Le sentier de la voie du tram se poursuit dans le bois.
Vous passez ensuite près du domaine de Monplaisir, centre récrétif durant
les vacances et lieu de restauration pendant les beaux jours.

100_0514

 Suivez le chemin toujours tout droit

100_0515

A ce niveau, faites bien attention et au besoin arrêtez-vous
parce que vous traversez la rue du Pire et vous n'avez pas priorité.

100_0516
Le sentier de la voie du tram se termine ici ....

 

100_0517.

.

.

Tournez à gauche dans la rue de la Chapelle aux Foya et passez le panneau d'Hennuyères.

Une centaine de mètres plus loin sur votre gauche se trouve la ferme du Planois.

fermeduplanois

Stages didactiques, gîte à la ferme, dégustation de produits fermiers, balades à dos d'âne dans le bois, ... la ferme vous offre plein d'activités. 

lien utile : http://www.lafermeduplanois.be 

 
Vous continuez tout droit et passez à gauche de cette fermette blanche.
 
101_0057

Vous descendez le chemin du Ry à la Croix ...
 
  
101_0056

... et en bout de chemin, vous tournez à droite en direction de l'église Sainte-Gertrude.
 
 
101_0050
 
Arrivé au pied de l'église, ...
 
 
101_0049

... vous tournez à droite dans la rue de la Butte puis encore à droite dans le sentier du Village.
 
 
 
101_0051
 
101_0052
 
 
Au bout du sentier, vous tournez à droite dans la rue du Planois qui vous ramène à la ferme du Planois.
Vous continuez tout droit dans la rue de la Chapelle aux Foya.

Vous passez à droite de cette chapelle ,

 

100_0519

La rue serpente à travers bois....

 

101_0058

... puis monte de manière abrupte jusqu'à un croisement au niveau duquel vous empruntez le sentier de Virginal face à vous .

101_0060

Après environ 800 mètres, vous prenez à droite le sentier du Charly des Bois.

101_0061

A chaque croisement, vous empruntez le sentier de gauche.

 

101_0062

 

101_0063

Ici, vous continuez tout droit en direction de la barrière ...

 

101_0067

... au delà de laquelle, vous tournez à droite dans la rue Maurice Brancart.

 

101_0068

Ce paysage vallonné du coin lui a valu le nom de "Petite Ardenne".

 

101_0069

300 mètres en contrebas, à gauche de la route, se trouve l'entrée du Bois des Rocs.

 

boisdesrocs
Ce petit bois vaut le détour. D'un aspect très sauvage, avec un torrent et un gué, des affleurements rocheux d'origine magmatique, le chemin est dominé par un éperon rocheux impressionnant.
 
 
boisdesrocs2

 boisdesrocs3

Ensuite, après un chemin très escarpé, vous sortez du bois au niveau des garages des habitations de Fauquez.

L'accès à ce bois ne devrait pas être autorisé aux VTT ni, surtout, aux motos. En effet, les ornières des pneux rendent le sentier boueux et, par endroit, impraticable. Ainsi, si vous êtes à vélo, n'entrez pas dans le bois et continuez tout droit dans la rue Arthur Brancart.

Pour tout savoir sur le bois des Rocs, n'hésitez pas à visiter le blog http://gem-naturoblog.blogspot.com  et suivez la balade du 28 février 2008.

Vous reprenez la rue Arthur Brancart en tournant à gauche et descendez sur Fauquez vers l'église Sainte Lutgarde, la curiosité du hameau.

hennuyeres,fauquez,ronquieres,ecaussinnes,braine-le-comte,bois de la houssiere

Voici un "bel" exemple de chapelle abandonnée et restaurée dans un style éclectique, au moyen de matériaux provenant des anciennes verreries qui ont fait la renommée de Fauquez. Elle abrite actuellement une crêperie bretonne, renommée dans la région et à la carte bien garnie.

Lien utile : http://www.chapelledeverre.be

Vous descendez la rue pour arriver au centre même de Fauquez où vous pouvez encore voir les traces des anciennes verreries.

hennuyeres,fauquez,ronquieres,ecaussinnes,braine-le-comte,bois de la houssiere

 

hennuyeres,fauquez,ronquieres,ecaussinnes,braine-le-comte,bois de la houssiere

Vous descendez à gauche du buste d'Arthur Branquart, fondateur des Verreries de Fauquez.

hennuyeres,fauquez,ronquieres,ecaussinnes,braine-le-comte,bois de la houssiere

Vous passez devant ces maisons ...

hennuyeres,fauquez,ronquieres,ecaussinnes,braine-le-comte,bois de la houssiere

et suivez le sentier tout droit en direction de la tour du plan incliné que vous voyez devant vous.

 hennuyeres,fauquez,ronquieres,ecaussinnes,braine-le-comte,bois de 
la houssiere

Vous rejoignez finalement le chemin de halage que vous quittez à ce niveau en empruntant le sentier à droite.

hennuyeres,fauquez,ronquieres,ecaussinnes,braine-le-comte,bois de la houssiere

Vous suivez le sentier et remontez  la petite butte situé sur votre droite pourvous retrouver sur l'ancienne ligne 106.

hennuyeres,fauquez,ronquieres,ecaussinnes,braine-le-comte,bois de la houssiere

Quelque cent mètres plus loin, vous arrivez à l'ancienne gare de Ronquières.

 

gareronquières1
 
Dans le wagon vert à votre droite, toujours posé sur des rails, se trouve un local scout.
Vous passez à l'arrière de la gare et continuez tout droit.
 

 

hennuyeres,fauquez,ronquieres,ecaussinnes,braine-le-comte,bois de la houssiere

 Vous traversez la rue du Chenu. pour emprunter le Ravel récemment macadamisé.

hennuyeres,fauquez,ronquieres,ecaussinnes,braine-le-comte,bois de la houssiere

Si vous êtes à pied, vous pouvez prendre un autre chemin plus pittoresque. Vous tournez à droite dans la rue du Chenu et suivez le GR. Vous passez devant l'ancien moulin de Cambron dont les origines remontent au XIIème siècle.

moulin

Vous passez sur la Sennette.

 

senette

Affluent de la Senne, la Sennette se jette dans celle-ci à Tubize.
Vous suivez la rue vers Braine-le-Comte.
En vous retournant, vous remarquez la façade d'origine du moulin de Cambron qui ne manque pas d'attrait.
100_0521
Après le premier virage, ...ronquières1
... vous empruntez le chemin qui passe entre ces deux maisons.
Vous suivez le chemin balisé Grande  Randonnée (GR), et longez la Sennette.
Vous aboutissez finalement sur le Ravel.
2 kilomètres plus loin, vous arrivez au hameau des Gaudys ou domaine de Combreuil avec  l'ancienne gare d'Henripont sur la droite.

hennuyeres,fauquez,ronquieres,ecaussinnes,braine-le-comte,bois de la houssiere

Vous continuez sur le chemin tout droit qui n'est plus macadamisé et boueux après la pluie. Vous arrivez alors ici.

ronquièrécaussinnes 019Au niveau des potelets , vous tournez à gauche dans la rue Tout-Vent .

.

.

 

Si vous voulez éviter de salir votre bécane, vous tournez à droite puis à gauche à l'ancienne  gare ...

 100_0846

... et longez la barrière de chemin de fer en béton tout droit.

Au croisement suivant, ...

100_0847

... vous tournez à gauche et passez sous le pont.  Vous longez la vallée de la Sennette au charme bucolique.

100_0848

Arrivé à hauteur des premières maisons, vous empruntez ce chemin à gauche.

100_0850

Après la passerelle sur la Sennette ...

100_0851

...vous tournez à droite puis, après ce pont ...

100_0853
... vous tournez à gauche dans la rue de la Dîme.

Arrivé à ce croisement ...

 

100_0854

...vous tournez à gauche dans la rue Tout-Vent.

verécaussinnes6

Au bout de la rue Tout-Vent, vous tournez à droite.

.

.

Vous passez ensuite devant le porche du château de la Follie.

chateaufollie

Ensuite, la rue remonte en direction d'Ecaussinnes. Vous vous dirigez vers l'Eglise Saint-Rémy.

 

saintremy

Juste après le parvis de l'église, vous descendez à gauche la rue Saint-Rémy et vous vous dirigez vers le "Moulin Brûlé".

 

moulinbrulé2

Cet ancien moulin "banal" doit son nom au fait que depuis sa construction dès le XVIè siècle, il a plusieurs fois été incendié et à chaque fois reconstruit.

Juste après le petit pont sur la Sennette, vous tournez à droite dans la rue de l'Estanche et longez la Sennette.

101_0006

Remarquez cette particularité. Vous avez l'impression que la rue passe au milieu de la Sennette. En fait, la Sennette se divise en deux bras en amont. Les deux bras qui coulent de part et d'autre de la rue se réunissent au niveau du moulin brûlé.

Vous tournez ensuite à droite dans la rue des Deux Places et arrivez sur la Grand-Place d'Ecaussinnes-Lalaing.

placeécaussinnes

Vous revenez sur vos pas et, à l'autre extrémité de la rue, vous arrivez sur la place des Comtes Van Der Burch, dominé par le château fort.

chateaufort1
 
Vous  passez à droite du château et passez sous les "Douces arcades"
101_0005

Cette allégorie, due à Marcel Tricot, fondateur du goûter matrimonial, désigne cet ancien pont de chemin de fer devenu depuis longtemps un lieu de promenade très romantique.

chateaudecaussinnes 003
Vous continuez tout droit et arrivez ensuite au niveau de ce pont, juste avant "Le vieux Moulin", indiqué par ce panneau.

100_0587

Vous passez le pont et tournez à gauche dans le boulevard de la Sennette puis à droite dans la rue du Daim et environs.

100_0588Comme vous pouvez le constater, une particularité des plaques de rue d'Ecaussinnes est leur "bilinguisme" français wallon. Avouez que le nom de "Amia dès Potis" est bien plus romantique, à l'image d'Ecaussinnes.

Vous empruntez ensuite le chemin situé sur votre droite avant la première maison puis un autre chemin sur votre droite...

100_0590

... qui vous amène sur les "Douces arcades" desquelles vous profitez d'un beau panorama sur le château-fort et Ecaussinnes-Lalaing.
écaussines

et d'une belle vue sur l'entrée du château ...

101_0008

Après la passerelle, vous tournez deux fois à gauche pour arriver à l'entrée du château ...

101_0010

... gardés par deux fiers lions .

 

101_0012

Vous arrivez ici au terme de votre première étape.

Profitez de la pause pour visiter le musée du château, visiter les jardins et le parc du château, ... et boire à la buvette, une "Ultra", la bière locale.

Lien utile : http://www.chateaufort-ecaussinnes.be/

Comme nous en avons parlé, le goûter matrimonial est une spécificité d'Ecaussinnes. Il a lieu tous les lundis de Pentecôte depuis 1903. Il avait pour origine une tradition qui voulait que le jeune homme déclarait sa flamme en plantant un "mai" (petit arbre) devant la maison de sa prétendante. En 1903, Marcel Tricot fit une farce en annonçant un goûter offert par les jeunes filles à marier aux jeunes hommes du village. La tradition du goûter matrimonial était né.

Lien utile : http://www.goutermatrimonial.be/

Commentaires

bonjour cher inconnu je suis tombé par hazard sur ton blog et une région que j'apprécie particulièrement. quel plaisir de revoir des endroits que je connais parfaitement. La chappelle crêperie où Michael, un naturaliste convaincu, vous acceuillera comme un frère, vous expliquera tout sur la verrerie du coin qui est à l'origine de la Chapelle.
Continue à valoriser notre région, elle en vaut la peine. Nos parents y ont laissé leur sueur et leurs souffrances.

Écrit par : Daniel | samedi, 23 février 2008

Répondre à ce commentaire

en effet le passé humain est bien peu reluisant et crée l' histoire de cette région ainsi que tout ces reliefs.
Quand je pense que la Belgique envoyait des brochures pour ainsi dire touristiques, montrant la beauté du pays, la mer, les congés payés...
Et puis quand ils sont arrivés, on les a casé dans des corons. Les patrons des mines poussaient même le vis à installer leurs super marché dans les corons comme ça les ouvriers rendaient leur salaire à leur patron en faisant leurs courses.
C' était vraiment écœurant!!!!
Mais maintenant, il faut marcher, aller de l' avant tout en ayant conscience de toutes ces inégalités, de toutes ces absurdités.
Nous sommes riches maintenant de toute cette diversité de cultures et de ces paysages. Faisons connaitre cette région qui vaut le détoure tant sur le plan humain que sur sa beauté.

Écrit par : Tesse Isabelle | dimanche, 13 mars 2011

Réjouissant de constater que nous sommes plusieurs à arpenter cette région intéressante et à essayer, au travers de nos blogs et de nos balades, de faire partager nos passions. A la revoyure...

Écrit par : gem | samedi, 08 mars 2008

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Le fond rouge rend illisible une partie de vos infos

Écrit par : DE DECKER | lundi, 02 décembre 2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire